logo-economienet

lundi, 15 septembre 2014 19:43

Cours spot de l'or vs Coût de production - 15/09/2014

Écrit par 
Évaluer cet élément
(13 Votes)
 

Depuis plus d'un an on entend les 'experts' répéter pour la n-ième fois que les métaux ne peuvent pas tomber plus bas. L'argument avancé est que le cours d'une matière première ne peut pas tomber en dessous du coût moyen de production. Comme je vais l'expliquer ci-dessous, cet argument est faux ou incorrect.
 

AUGMENTATION de la production avec la BAISSE des cours
 
La majorité des gens pensent de façon erronée qu'un cours plus bas fait automatiquement baisser la production. Ceci n'est pas vrai sur le court-moyen terme.

Imaginons ce scénario :
    - la compagnie X possède 2 gisements, Y et Z
    - le coût d'extraction est de 1000 dollars par once sur le gisement Y et 1500 dollars sur le gisement Z

Si le cours est, disons, à 1750 dollars l'once, la compagnie X extrait 100 onces du gisement Y et 100 onces du gisement Z, se faisant ainsi un profit de :
             100 x (1750 – 1000) + 100 x (1750 -1500) = 100'000 dollars.
 
Donc un profit de 100'000 dollars pour 200 onces produites.
 
Lorsque le cours tombe à 1250 dollars l'once, la compagnie X serait en perte si elle continuait la production du gisement Z à 1500 dollars l'once, et donc on va dire qu'elle arrête la production à Z.
 
Mais X veut toujours faire 100'000 dollars de bénéfices ! Elle va donc essayer d'extraire du gisement Y suffisamment d'onces pour atteindre 100'000 dollars. Le nombre d'onces extraites devient :
              100'000 / (1250 – 1000) = 400 onces
 

Et oui, 400 onces ! La compagnie a donc décidé de produire le double de ce quelle produisait auparavant pour atteindre les mêmes bénéfices. Et donc on aboutit à ce paradoxe apparent :
           - lorsque le cours spot monte, la production augmente parce que des gisements non rentables deviennent rentables
           - et lorsque le cours spot baisse après une hausse soutenue des cours, la production augmente encore plus pour maintenir les mêmes bénéfices

On se retrouve donc dans une situation de surproduction quand le cours baisse, ce qui accentue la surproduction et pousse le cours encore plus à la baisse. On peut voir par exemple pour l'argent métal comment la production a augmenté depuis 2011 alors que les cours ont baissé de plus de 50%.

Screen_shot_2014-09-15_at_16.14.13.png
 
Cliquez ici pour voir tous les details du tableau.
 
Dans l'exemple qu'on a vu ci-dessus, il faudrait passer à un cours de moins de 1250 dollars pour que la compagnie X considère cesser de produire. Aujourd'hui, par rapport à la moyenne de toutes les compagnies, on doit passer en dessous des 1000 dollars pour causer une baisse sensible de production.

L'or n'est quasi pas consommé
 
Mais même avec un cours inférieur à 1000 dollars et une chute de production, ceci n'est pas suffisant pour que le cours de l'or reprenne à la hausse. L'or n'est pas consommé comme peut l'être le pétrole. Il existe des stocks énormes d'or prêts à être liquidés en un instant.

Prenons une personne qui se trouve dans l'urgence de liquider ses biens. Cette personne vendra au prix qu'on lui offrira. Ce raisonnement est aussi applicable aux Etats en banqueroute dont certains possèdent des milliers de tonnes (France, Italie, Espagne etc). Quand une personne ou un pays est dans le besoin de liquidités, ce n'est jamais le coût de production qu'ils regardent, mais le prix qui est offert.
 
On est donc dans une situation exceptionnelle pour l'or (et l'argent métal dans une certaine mesure): même si la production est nulle, le cours peut continuer de baisser à cause des liquidations des Etats ou des personnes.
 
La France à elle seule a l'équivalent de presque une année de production. Il s'agit ici de volumes importants qui pourraient être mis sur le marché sur une courte durée de temps.

Effondrement psychologique des investisseurs à venir

On est au bord de la Troisième Guerre Mondiale, et l'or n'est pas en train de répondre à la tension internationale. L'investisseur moyen finira par remarquer cette anomalie et conclura que « l'or ne sert à rien ».

Cela fait aussi 5 longues années que beaucoup d'investisseurs en métaux se gavent volontairement d'âneries véhiculées par King World News, 24hGold, Goldbroker, ZeroHedge et autres. L'impatience et la frustration pousseront l'investisseur moyen à vendre précisément au plus mauvais moment. Il liquidera en masse, en même temps que le feront les Etats en faillite (surtout les Etats Européens pour 'sauver' temporairement l'Euro).
 
Il faudra donc s'attendre à un véritable effondrement des cours, qui pourrait même nous porter à moins de 700 dollars en extension.
 
 
Screen_shot_2014-09-15_at_20.58.01.png

Conclusion

Le cours de l'or peut tomber bien en dessous du coût de production.
 
 
Lu 5762 fois Dernière modification le mardi, 16 septembre 2014 14:46
Economie Net

Ce site a pour but d'éduquer le public francophone sur les fonctionnements économiques. Je suis arrivé a la conclusion que le système éducatif public ne donne aucune éducation financière et très peu d'esprit critique.

Site internet : www.economienet.net