logo-economienet

Blogs (68)

  D'abord, bonne année à tous, j'espère que vous avez tous passé de bonnes fêtes de fin d'année en famille. Passant aux métaux, voici une mise à jour comme on se rapproche de la semaine du 19/01/2015, date de retournement rapportée dans les articles depuis début novembre (article du 08/11/2014)   Toujours en marché baissier La question qui revient toujours, c'est si on a fait le minimum. La réponse est clairement NON. Sur l'or on n'a que des hauts de plus en plus bas, et des bas de plus en plus bas.     Une autre indication du marché baissier, c'est la faiblesse du silver par rapport à l'or. C'est à peine s'il arrive à suivre l'or. En marché haussier, lors d'un mouvement de hausse, le silver augmente beaucoup plus que l'or. Le graphique ci-dessous montre des barres plus faibles pour le silver que pour l'or. Il montre aussi qu'on est en dessous d'une résistance majeure sur le silver alors qu'on est au dessus de cette résistance sur l'or, signe important de faiblesse.       Situation similaire sur le platine, encore moins performant que l'or, et bloqué en dessous d'une résistance majeure (cf graphique ci-dessous en mensuel).     Imminence d'un retournement à la baisse Le mouvement de hausse qu'on a vu hier Lundi 12 Janvier 2015 sur des compagnies minières a été plutôt fort. Certaines ont atteint +15% en intraday avant de corriger de presque 50%. Les vagues haussières se terminent en général par une hausse rapide, similaire…
Déficit budgétaire, dette hors de contrôle, assouplissement quantitatif (quantative easing), banques insolvables, etc. ne sont que quelques uns des arguments présentés pour expliquer le scénario de baisse ou d'effondrement du dollar. Ces arguments ne voient le Dollar que sous l'angle national américain, et ignorent complètement le contexte hors Etats-Unis. Ils ne peuvent donc conduire qu'à des conclusions erronées. En pratique, la valeur d'une monnaie ne dépend pas seulement de ce qui se passe à l'intérieur du pays d'émission de cette monnaie, mais dépend aussi de tout ce qui se passe à l'extérieur de ce pays. Ceci est surtout valable pour le Dollar des Etats-Unis en raison de son statut de monnaie de réserve et de monnaie des échanges internationaux. En cas de difficulté, le 'gros capital' (big money) n'a aucun autre choix à part s'enfuir vers le dollar et le marché financier américain. Ce sont les deux seuls marchés suffisamment gros pour absorber un afflux massif de capital. (voir Possibilité de hausse exponentielle du Dow Jones). Pourquoi le gros capital s'enfuirait-il vers le Dollar ? Dislocation de l'Euro   L'Euro est de constitution fragile. Il existe une banque centrale européenne, mais chaque pays de la zone euro peut émettre de la dette nationale en euros qui a valeur de monnaie de réserve dans les banques européennes. Comme les pays de l'UE ne sont pas égaux, les euros ne sont pas créés égaux non plus, d'où la fragilité. Afin que l'Euro survive, les différentes dettes nationales devront être unifiées. Bien sûr,…