logo-economienet

Economie Net

Economie Net

Ce site a pour but d'éduquer le public francophone sur les fonctionnements économiques. Je suis arrivé a la conclusion que le système éducatif public ne donne aucune éducation financière et très peu d'esprit critique.

URL du site internet: http://www.economienet.net
 

Depuis plus d'un an on entend les 'experts' répéter pour la n-ième fois que les métaux ne peuvent pas tomber plus bas. L'argument avancé est que le cours d'une matière première ne peut pas tomber en dessous du coût moyen de production. Comme je vais l'expliquer ci-dessous, cet argument est faux ou incorrect.
 

AUGMENTATION de la production avec la BAISSE des cours
 
La majorité des gens pensent de façon erronée qu'un cours plus bas fait automatiquement baisser la production. Ceci n'est pas vrai sur le court-moyen terme.

Imaginons ce scénario :
    - la compagnie X possède 2 gisements, Y et Z
    - le coût d'extraction est de 1000 dollars par once sur le gisement Y et 1500 dollars sur le gisement Z

Si le cours est, disons, à 1750 dollars l'once, la compagnie X extrait 100 onces du gisement Y et 100 onces du gisement Z, se faisant ainsi un profit de :
             100 x (1750 – 1000) + 100 x (1750 -1500) = 100'000 dollars.
 
Donc un profit de 100'000 dollars pour 200 onces produites.
 
Lorsque le cours tombe à 1250 dollars l'once, la compagnie X serait en perte si elle continuait la production du gisement Z à 1500 dollars l'once, et donc on va dire qu'elle arrête la production à Z.
 
Mais X veut toujours faire 100'000 dollars de bénéfices ! Elle va donc essayer d'extraire du gisement Y suffisamment d'onces pour atteindre 100'000 dollars. Le nombre d'onces extraites devient :
              100'000 / (1250 – 1000) = 400 onces
 

Et oui, 400 onces ! La compagnie a donc décidé de produire le double de ce quelle produisait auparavant pour atteindre les mêmes bénéfices. Et donc on aboutit à ce paradoxe apparent :
           - lorsque le cours spot monte, la production augmente parce que des gisements non rentables deviennent rentables
           - et lorsque le cours spot baisse après une hausse soutenue des cours, la production augmente encore plus pour maintenir les mêmes bénéfices

On se retrouve donc dans une situation de surproduction quand le cours baisse, ce qui accentue la surproduction et pousse le cours encore plus à la baisse. On peut voir par exemple pour l'argent métal comment la production a augmenté depuis 2011 alors que les cours ont baissé de plus de 50%.

Screen_shot_2014-09-15_at_16.14.13.png
 
Cliquez ici pour voir tous les details du tableau.
 
Dans l'exemple qu'on a vu ci-dessus, il faudrait passer à un cours de moins de 1250 dollars pour que la compagnie X considère cesser de produire. Aujourd'hui, par rapport à la moyenne de toutes les compagnies, on doit passer en dessous des 1000 dollars pour causer une baisse sensible de production.

L'or n'est quasi pas consommé
 
Mais même avec un cours inférieur à 1000 dollars et une chute de production, ceci n'est pas suffisant pour que le cours de l'or reprenne à la hausse. L'or n'est pas consommé comme peut l'être le pétrole. Il existe des stocks énormes d'or prêts à être liquidés en un instant.

Prenons une personne qui se trouve dans l'urgence de liquider ses biens. Cette personne vendra au prix qu'on lui offrira. Ce raisonnement est aussi applicable aux Etats en banqueroute dont certains possèdent des milliers de tonnes (France, Italie, Espagne etc). Quand une personne ou un pays est dans le besoin de liquidités, ce n'est jamais le coût de production qu'ils regardent, mais le prix qui est offert.
 
On est donc dans une situation exceptionnelle pour l'or (et l'argent métal dans une certaine mesure): même si la production est nulle, le cours peut continuer de baisser à cause des liquidations des Etats ou des personnes.
 
La France à elle seule a l'équivalent de presque une année de production. Il s'agit ici de volumes importants qui pourraient être mis sur le marché sur une courte durée de temps.

Effondrement psychologique des investisseurs à venir

On est au bord de la Troisième Guerre Mondiale, et l'or n'est pas en train de répondre à la tension internationale. L'investisseur moyen finira par remarquer cette anomalie et conclura que « l'or ne sert à rien ».

Cela fait aussi 5 longues années que beaucoup d'investisseurs en métaux se gavent volontairement d'âneries véhiculées par King World News, 24hGold, Goldbroker, ZeroHedge et autres. L'impatience et la frustration pousseront l'investisseur moyen à vendre précisément au plus mauvais moment. Il liquidera en masse, en même temps que le feront les Etats en faillite (surtout les Etats Européens pour 'sauver' temporairement l'Euro).
 
Il faudra donc s'attendre à un véritable effondrement des cours, qui pourrait même nous porter à moins de 700 dollars en extension.
 
 
Screen_shot_2014-09-15_at_20.58.01.png

Conclusion

Le cours de l'or peut tomber bien en dessous du coût de production.
 
 
 
 
Dans l'article du 27 Mai 2014 on a vu que depuis 2011 l'or n'a pas encore formé de minimum similaire à ceux depuis 1970, et dans l'article du 06 Aout 2014 on avait vu pourquoi l'or allait très probablement craquer en dessous des 1000 dollars.

La question qui se pose est de savoir comment se fera cette dégringolade. Il faudrait trouver un niveau technique qui en étant percé provoquerait une capitulation, et ce niveau technique doit donc être visible pour tout le monde.

Regardons ce qui s'est passé sur l'argent métal. Il y avait une oblique (jaune) de support qui retenait les cours depuis 2008. Lorsque cette oblique a craqué, le cours de l'argent s'est effondré.
 
Screen_shot_2014-08-22_at_13.51.48.png
 
 
Désormais le support long terme important qui reste pour l'argent se trouve entre 13-14 dollars (en rouge).


Si on applique ce même scénario sur l'or, on voit qu'on a une oblique (jaune) que beaucoup de gens considèrent comme un support majeur (de la même façon que l'oblique sur l'argent depuis 2008). Ce niveau correspond à 1180-1200 dollars.
 
Screen_shot_2014-08-22_at_14.05.22.png
 
Si (quand) on la cassera, beaucoup de gens parleront de l'oblique rouge comme niveau de support, et attendront de toucher ce niveau pour voir un possible retournement de tendance. On assistera alors à une accumulation massive de positions shorts qui attendront l'oblique rouge.

Pendant cette panique à la baisse, les compagnies minières n'obtiendront aucune facilité de crédit, et de nombreuses feront faillite. Ces faillites peuvent se faire en l'espace de quelques semaines car de nombreuses compagnies n'ont rien comme cash, et une bonne partie des compagnies ont des coûts de production supérieurs à 1000 dollars par once.
 
Je vois donc pour 2015, l'or à 900-1000 dollars et l'argent à 13-15 dollars (ratio or/argent=65 proche du ratio actuel). Ces niveaux à moins de 1000 dollars pour l'or et moins de 15 dollars pour l'argent seront de courte durée, quelques semaines au maximum.
 
Le coup de grâce sera donné lorsque l'or passera sous les 1000 dollars: faillites massives dans le secteur minier, et effondrement psychologique des investisseurs (surtout ceux qui passent leur temps sur Zerohedge et King World News).

Cette étape est nécessaire pour raviver ce marché.

Les cours remonteront alors comme résultat d'un déficit d'approvisionnement et de clôture de shorts. C'est cette clôture massive de shorts qui provoquera une hausse violente comme celles exposées dans l'article du 27 Mai 2014.
 
La méthode prudente d'attendre un changement de tendance et un pull back avant d'acheter pourrait dans ce cas ne pas être judicieuse, car on perdrait une bonne partie de la hausse.
 
 
 
 

Il est important de lire mon article précédent de Mai avant de continuer avec cette article.

L'or a atteint un maximum en Septembre 2011 à 1920$, et se trouve en marché baissier depuis. Le plus bas atteint depuis septembre 2011 est de 1180$, testé a deux reprises.

Une très grande majorité d'experts a indiqué que le minimum avait été établi à 1180$ et qu'on était désormais en marché haussier. Cependant de nombreux indices montrent le contraire:
     - on est au bord d'un conflit militaire majeur (pas une guerre sportive comme l'Afghanistan, l'Iraq ou Gaza), et l'or n'est pas en train de répondre à cette montée globale de tension.
     - On continue de faire des maximums de plus en plus bas. Voir graphique ci-dessous.

Screen_shot_2014-08-06_at_15.53.04.png


     - Le XAU (indice des compagnies minières), fait aussi des maximums de plus en plus bas.

Screen_shot_2014-08-06_at_22.04.09.png


     - Le silver, qui depuis 2003 s'est comporté comme un proxy de l'or, a cassé une résistance majeure le 19/06/2014 : l'oblique qui descendait des 50$.
 
 
Screen_shot_2014-08-06_at_22.08.57.png
 
 
On aurait alors pu s'attendre à une continuation de l'impulsion haussière, mais il n'y a presque rien qui a suivi. On a aujourd'hui perdu toute cette hausse, et on n'a même pas fait de nouveau plus haut. Cette impulsion haussière d'un jour semble correspondre à une simple couverture de short et pas à une reprise des achats.
 
Screen_shot_2014-08-06_at_22.18.28.png
 

     - Les primes sur la Silver Eagle ou la Gold Eagle n'ont pas augmenté avec la hausse des cours.

Donc, RIEN n'indique un marché haussier.
 
Comme je l'ai répété a de nombreuses reprises, pour reprendre sérieusement à la hausse, il faudrait voir un évènement opposé à celui de l'or à 1920$ : on lisait alors que l'or allait aller vers les 5000$. On doit cette fois-ci lire que l'or va aller à 700$ ou moins. Ceci ne peut avoir lieu que si l'or casse un niveau psychologique majeur: le niveau des 1000$.

Depuis que l'or a cassé les 1500$ à la baisse, on entend la très grande majorité des experts dire 'voilà on a atteint le minimum' à chaque dollar de baisse, quel que soit le niveau. Ceci indique que le moral n'a pas été brisé, et briser le moral est nécessaire pour rentrer en marché haussier.

Le consensus des 'experts' a toujours, TOUJOURS, été mauvais. Il est donc très probable qu'il soit mauvais cette fois-ci aussi en disant que 1180$ était le minimum final.
 
Je parlerai plus bas de niveaux et de dates possibles pour le minimum sur l'or, mais j'aimerais d'abord donner quelques indices que tout le monde est en mesure d'identifier et qui montreraient la mise en place d'un minimum (on a observé aucun de ces indices jusqu'à présent) :

     - Consensus des 'experts' qu'on descend beaucoup plus bas. Par exemple, si on est à 1000$, on entend les experts dire qu'on va vers les 700$.
     - Faillites de compagnies minières majeures, du genre Barrick ou Newmont. Faillite d'au moins la moitié des compagnies non productrices (écroulement du GDXJ).
     - En hebdomadaire, un plus bas sur l'or mais pas un plus bas sur le XAU.
     - Des reportages à la télé (pour ceux qui ont une télé) parlant de l'or comme un très mauvais investissement, au point de ridiculiser ceux qui en ont ou voudraient en avoir.
     - Primes négatives sur les pièces.
 
J'aimerais mettre en garde les lecteurs sur de nombreux 'experts', surtout ceux qui apparaissent sur King World News, dont certains vendent leur métal en masse et en même temps déclarent dans leurs interviews qu'il n'y a pas de métal sur le marché. Ainsi que ceux qui décrivent à quel point une compagnie minière est géniale au moment même où il faudrait plutôt vendre les actions de cette compagnie.
 
Screen_shot_2014-08-06_at_22.21.14.png
 
 
 
Passons aux dates et aux niveaux de retournement possibles sur l'or. Je n'expliquerais pas les dates, mais les niveaux seront lisibles sur le graphique (croix rouges) ci-dessous :
     - Mercredi 21 Janvier 2015 ou semaine du 6 Février 2015 à 980-994$
     - Semaine du 29 Mai 2015 à 955$
     - Mercredi 30 Décembre 2015 à 885$
 
Screen_shot_2014-08-06_at_22.30.23.png
 
 
 
Pour le moment, il semble que l'or réponde à la situation aux Etats-Unis, principalement celle de la dette souveraine et de son remboursement. Cette dette est pour le moment perçue comme 'bonne', surtout par rapport à l'Europe continentale en pleine implosion. Mesuré en dollars, l'or n'est pas prêt d'entrer dans un marché haussier pour le moment, il faudra attendre les premiers craquements de la dette US.
 
 
 
Il faut juger les choses par ce que l'on voit et pas par ce que l'on aimerait voir. L'Etat a toujours été la même chose, et pour une raison ou une autre, les gens dans leur majorité perçoivent quelque chose de différent.
 
10313823_10152135793490197_5639856867511921929_n.png

Pour essayer de savoir si l'or a fait son minimum final à 1180 dollars depuis le début de son marché baissier en 2011, on va chercher à voir son comportement lors de minimums finaux des marchés baissiers récents.
 
Screen_shot_2014-05-27_at_12.28.50.png
 
Lors du marché haussier des années 70 (ci-dessus), le marché baissier de 1975-1977 montrait la forme suivante : multiples rebonds contre deux tendances baissières (en bleu), suivi d'un spike low (en noir), suivi d'une cassure violente vers le haut.
 
Screen_shot_2014-05-27_at_12.31.22.png
 
Le marché baissier de 1995-1999 (ci-dessus) montrait la forme suivante : multiples rebonds contre deux tendances baissières (en bleu), suivi d'un spike low (en noir), suivi d'une cassure violente vers le haut.
 
Screen_shot_2014-05-27_at_12.33.22.png
 
Lors du marché baissier de 1980-1982 montrait la forme suivante : multiples rebonds contre deux tendances baissières (en bleu), suivi de la formation d'un double bottom, suivi d'une cassure violente vers le haut.
 
Screen_shot_2014-05-27_at_12.34.55.png
 
Lors du marché baissier de 1988-1989 montrait la forme suivante : multiples rebonds contre une tendance baissière (en bleu), suivi de la formation d'un double bottom, suivi d'une cassure violente vers le haut.
 
Screen_shot_2014-05-27_at_12.37.56.png
 
Le marché baissier de 1990-1993 (ci-dessus) montrait la forme suivante : multiples rebonds contre une tendance baissière (en bleu), suivi de la formation d'un double bottom, suivi d'une cassure violente vers le haut.
 
En résumé, ce qu'on a vu ces 40 dernières années comme fin de marché baissier :
1- Une/deux obliques baissières sur laquelle/lesquelles le cours remondit au moins trois fois
2- Dès que l'oblique est cassée, le cours remonte très violemment et il y a formation d'un maximum plus élevé que le maximum précédent.
 
Ci-dessous le marché baissier de l'or depuis 2011.
 
Screen_shot_2014-05-27_at_12.40.21.png
 
L'oblique baissière bleue montre qu'on a rebondi plus de trois fois, mais la cassure vers le haut n'a pas été particulièrement violente, et on n'a pas formé de nouveau maximum. Ceci me fait conclure que le marché est toujours baissier.
 
Il y a deux autres obliques baissières qu'on peut identifier et qui sont toujours valables aujourd'hui 27/05/2014 (voir ci-dessous).
 
 
Screen_shot_2014-05-27_at_12.43.18.png
 
On voit que le cours s'efforce de les casser depuis plusieurs semaines mais sans succès. Ce scénario est similaire à celui de 1976 et 1999 (voir graphiques plus haut). Dans ces deux derniers cas, ces tentatives sans succès de casser vers haut se sont terminées en capitulation, soit un spike low qui achève le marché baissier.
 
Un tel spike devrait avoir lieu sur le marché baissier actuel, entre aujourd'hui 27/05/2014 et Janvier 2015. Plus aujourd'hui que Janvier. Et cette capitulation devrait former le dernier minimum. Ce minimum devrait être inférieur à 1180 dollars.
 
 
 
dimanche, 18 mai 2014 20:04

Point sur le silver 18/05/2014

 
 
Cela fait 3 ans qu'on a vu le maximum sur l'argent à 50 dollars. Apres un marché haussier de 10 ans, une correction de 2-3 ans est normale. On devrait dans un avenir proche voir un retournement du marché à la hausse. La question est de savoir si le minimum de Juin 2013 à 18,22 dollars est derrière nous.
 
On va d'abord analyser les niveaux techniques.

Jusqu'à présent, les niveaux de retournement les plus importants ont été techniques comme on peut le voir sur les figures ci-dessous.
 
Screen_shot_2014-05-18_at_21.08.52.png
 
Le maximum de 2011 à 50 dollars correspond au maximum de 1980.
 
La chute à 32 dollars correspond à un retracement de 50% du mouvement de hausse de 2010 à 2011.
 
La chute à 26 dollars correspond à un retracement des 2/3 du mouvement de hausse de 2010 à 2011.
 
 
 
Screen_shot_2014-05-18_at_21.10.23.png
 
Le maximum de Février 2012 correspond à la droite qui passe par les maximums d'Avril 2011 et Aout 2011. Le minimum de Juin 2013 touche aussi cette droite.
 
 
Screen_shot_2014-05-18_at_21.11.56.png
 
 
Le minimum de Juin 2012 correspond à l'oblique qui retient les cours depuis 2008.
 
 
Screen_shot_2014-05-18_at_21.17.25.png
 
 
Le maximum de Février 2014 correspond à la droite qui passe par les maximums d'Avril 2011 et d'Octobre 2012.
 
 
Pour savoir si le minimum de Juin 2013 est le dernier plus bas avant de reprendre une tendance haussière, l'indicateur qui me semble être le plus fiable est la divergence entre les compagnies minières et le métal. Le graphique suivant porte le cours de l'argent (ligne grise), et le cours du SIL (bougies).
 
Screen_shot_2014-05-18_at_20.04.27.png
 
 
Si on compare le SIL (indice des compagnies minières d'argent métal) et celui de l'argent, on observe qu'il y a une divergence haussière. Ceci signifie qu'actuellement le cours du SIL anticipe des cours plus élevés de l'argent.
 
CEPENDANT, le cours de l'argent est actuellement piégé sous l'oblique violette qui fait de formidable résistance (2 graphiques plus haut). TANT qu'elle n'est pas cassée, il y a toujours possibilité d'une liquidation rapide.

Pour casser cette résistance il faudrait prendre de l'élan, et donc baisser car le cours est très collé à l'oblique violette. MAIS vu ce qui se passe avec le SIL, cette éventuelle liquidation ne serait pas violente.
 
Le niveau technique à regarder de près est la droite qui lie le maximum de 2007 au minimum de 2013. Il sera important d'observer ce qui se passe à ce niveau si on devait le toucher, et de s'assurer en même temps que le SIL ne tombe pas en dessous de son minimum de Décembre 2013 de 10,50 dollars.
 
Screen_shot_2014-05-18_at_20.29.03.png
 
 
Les scenarios que je vois sont les suivants :
 
a) Si 1/on fait un nouveau minimum sur l'argent, 2/on n'observe pas de nouveau minimum sur le SIL et 3/ on voit le début d'une tendance haussière sur le SIL, alors le minimum sur l'argent sera probablement derrière nous et le cours est désormais prêt à casser l'oblique violette.
 
b) Si 1/on casse l'oblique violette sans faire de nouveau minimum et 2/ on voit le début d'une tendance haussière sur le SIL, alors le minimum sur l'argent sera probablement derrière nous.
 
Pour le moment, il faut attendre une confirmation de retournement de tendance.
 
Dans un article précédemment, j'avais parlé de la corrélation entre la formation d'avocat, la réussite en politique, et le fiasco économique.
 
Aujourd'hui, on va voir pourquoi un avocat politicien est très probablement Etatiste (=socialiste) et qu'il ne peut donc mener un pays qu'à la ruine.
 
D'abord, le métier d'avocat dépend de l'existence d'un Etat. S'il y a un Etat, il y a des lois. S'il y a des lois, il y a quelqu'un à accuser ou à défendre. Ainsi, l'avocat ne peut prospérer que dans un Etat, et n'a donc aucun intérêt à être anti État.
 
Ensuite, pour un avocat, plus il y a de lois, et plus il y a du travail. Ceci veut dire que plus l'Etat est gros, plus l'Etat taxe, et plus les opportunités de travail sont nombreuses.
 
Il faut voir aussi que l'avocat politicien pense que les individus vont se soumettre automatiquement aux nouveaux crimes qu'il crée (= les nouvelles lois qu'il fait passer). Il voit les choses en mode 100%, blanc ou noir, à la différence d'un ingénieur/médecin/entrepreneur etc.
 
Par exemple, si l'avocat politicien change le niveau de taxation, il pense que le comportement des gens ne va pas être affecté. Dans sa tête, il n'y a pas de corrélation entre évasion fiscale et taxes trop élevées, ou de corrélation entre effondrement de l'esprit d'initiative et racket fiscal (c'est la situation dans laquelle on est aujourd'hui).
 
Et si on passe à la politique internationale, on voit un comportement similaire à celui de la politique nationale. Par exemple, on voit dans la crise ukrainienne comment les avocats politiciens occidentaux (USA, UK, France) s'adressent à la Russie.
 
Leurs messages à Poutine sont typiques de ceux des gens de lois: si tu ne fais pas ce qu'on t'ordonne avant tel jour alors la sanction sera X. On dirait qu'on parle ici d'une amende de parking, pour laquelle si on ne casque pas avant telle date, alors l'amende augmente de X%.
 
Ce qui rend ces messages encore plus délirants, c'est qu'ils s'adressent à la Russie (plus grand pays au monde, 2e puissance militaire etc) et à Poutine (agent du KGB, ceinture noire de judo etc). Ce comportement montre que ces avocats sont tellement absorbés dans leurs articles de loi, qu'ils ne voient pas de différence entre la Russie et la Lybie, ou entre Poutine et le mollah Omar. Les choses doivent être comme ce qu'ils ont écrit sur leurs 'déclarations', ou sinon l'amende va augmenter.
 
Ils ne comprennent pas, et sont de toutes façons incapables de même imaginer, que la Russie et Poutine n'en font qu'une seule chose de leurs déclarations. Ces avocats, n'ayant jamais travaillé dans la vie réelle, sont complètement déconnectés de la réalité. Ils ne se rendent même pas compte qu'ils sont à la tête d'Etats en faillite.

Il est vraiment important que le lecteur comprenne la situation au delà de cette crise. Ces avocats politiciens seraient une bande de bouffons si l'on ne risquait pas la 3e guerre mondiale. Leur cirque ne fait vraiment rire personne: destruction économique interne, destruction économique internationale, et risque de guerre mondiale. La situation est très sérieuse et la Russie n'a aujourd'hui plus d'autre alternative que l'invasion totale de l'Ukraine.
 
vendredi, 25 avril 2014 10:02

Prudence sur les métaux 25/04/2014

 
 
Hier 24/04/2014 l'or et l'argent ont violemment rebondi sur de forts supports, créant ainsi ce qui pourrait être interprété comme des signaux d'achat pour aujourd'hui.
 
Screen_shot_2014-04-25_at_11.31.27.png
 
J'écris cet article pour alerter le lecteur que ces signaux sont à prendre avec précaution.
 
Il y a plusieurs raisons à cela :

    - les compagnies minières, qui d'habitude ANTICIPENT le mouvement des métaux, et qui font de levier à la hausse en cas de hausse du métal, ont terminé la journée d'hier à la BAISSE.
 
 Screen_shot_2014-04-25_at_11.33.35.png
 
    - Les primes sur la Silver Eagle ou la Gold Eagle, qui tendent à exploser en cas de demande physique sont toujours aux niveaux habituels (3-4% pour l'or, 15% pour l'argent).
 

    - Cette matinée 25/04/2014, le cours est très mou.
 
Tous ces points (et d'autres) conduisent à penser qu'il faut à ce stade rester très prudent. Il semble que la hausse d'hier soit le résultat d'une couverture de shorts, plutôt qu'à de l'achat de physique. Il vaut mieux attendre quelques jours et avoir un signal de confirmation, avant de se lancer dans l'achat.

Juste une dernière remarque : il y a la banqueroute en cours des Etats occidentaux ainsi que celle de la Russie à prendre en compte. Ceci signifie que ces Etats devront liquider ce qu'ils ont, et s'ils ont de l'or, alors ce sera de l'or. Le marché doit prendre en compte cette liquidation à venir pour établir le minimum final sur les métaux.
lundi, 31 mars 2014 09:53

Avocat et Politicien 31/03/2014


Politicians-professional-Liars.jpg
 
 
Pour fabriquer des meubles il faut être menuisier, pour soigner il faut être infirmier/médecin/psychologue etc, pour construire des usines, il faut être ingénieur. La question qui se pose est de savoir ce qu'il faut pour être politicien aujourd'hui en Occident?
 
On pourrait penser que le savoir-faire nécessaire pour la gestion des masses d'argent colossales dans les caisses de l'Etat, il faudrait venir d'une des plus grandes compagnies privées de la planète.
 
On va essayer de voir la provenance de politiciens qui ont vraiment réussi en politique, s'ils ont quelque chose en commun, et d'où pourrait provenir leur génie.
 
Obama
Président des Etats-Unis. Formation: droit. Budget: Déficitaire.
 
Cameron
Premier ministre du Royaume Uni. Formation: droit. Budget: Déficitaire.
 
François Hollande
Président de la France. Formation: droit. Budget: Déficitaire.
 
Tony Blair
Ex-Premier ministre du Royaume Uni. Formation: droit. Budget: Déficitaire.
 
François Mitterand:
Ancien président de la France. Formation: droit. Budget: Déficitaire.
 
Nicolas Sarkozy
Ex-président de la France: Formation: droit. Budget: Déficitaire.
 
Bill Clinton
Ex-président des Etats-Unis. Formation: droit. Budget: Déficitaire.
 
Mariano Rajoy
Premier ministre d'Espagne. Formation: droit. Budget: Déficitaire.
 
Matteo Renzi
Premier ministre d'Italie. Formation: droit. Budget: on sait pas encore, mais je parie qu'il sera déficitaire.
 
 
Il semble que pour réussir en politique aujourd'hui en Occident, il n'est pas nécessaire de savoir qu'on ne peut pas dépenser l'argent qu'on n'a pas.
 
Toutes les personnes citées ci-dessus n'ont jamais rien fait dans le secteur privé, elles ont commencé à un très jeune âge dans le secteur publique et n'ont aucune idée de comment faire marcher un business. Il n'y a donc pas à se surprendre des budgets constamment déficitaires.
 
Le point commun qu'on remarque à part l'incompétence financière/économique/fiscale etc de ces personnages, c'est leur expertise en droit: être avocat c'est ce qui ouvre les portes de la réussite en politique dans le 'Monde Libre'. C'est vraiment étrange, parce que dans le secteur privé, il y a beaucoup moins d'avocats qui réussissent (à part dans le lobbying!).
 
Je laisserais le lecteur interpréter cette anomalie: nul/presque nul dans le secteur privé, champion dans le secteur publique, et avocat.
 
PS: Juste une piste, celui qui fait les lois sait aussi comment les contourner.
 
Cette vidéo date d'Avril 2013, mais son contenu est toujours valable aujourd'hui en Mars 2014.